Quand va-t-on changer les protocoles de recherches en zoothérapie?

Quand le loup habitera avec l’agneauAu fur et à mesure que s’envisagent les conséquences de l’implication des humains dans les affaires des non-humains, la question de la distance se transforme : elle ne se pose plus en termes d’erreur ou d’aberration, comme le faisaient les puristes ou les tenants de ‘l’objectivité de détachement’ ou en termes de solution, comme le font ceux qui apprivoisent en partant du principe qu’un singe sauvage est un singe inobservable.

Elle est devenue un problème à construire, au cas par cas, un problème qui traduit à la fois les questions de l’engagement et les questions du ‘bien faire connaissance’. Loin d’être un mot d’ordre lié à l’objectivité, la question de la distance devient la question de la ‘bonne distance’ ou pour reprendre les termes que j’avais choisis pour désigner la vertu qui caractérise les activités de transformation et leur repérage, la question est devenue celle du ‘juste milieu’ : au sens à la fois de milieu juste – comment mon action sur son milieu le transforme-t-elle? – et au sens de la vertu qui accompagne l’agir et le faire agir.

Les scientifiques s’évertuent souvent à apprendre aux animaux ce pour quoi ils sont le moins douésDans quelle mesure ce que j’active chez l’animal rencontré son intérêt ou sa capacité de résister; comment ce qui m’active peut-il constituer une proposition intéressante pour activer celui que je rencontre et comment cette activité peut-être l’autoriser à m’enrôler dans de nouvelles questions, de nouvelles habitudes? (p.154)

Les scientifiques s’évertuent souvent à apprendre aux animaux ce pour quoi ils sont le moins doués. Et s’ils évaluaient les performances mentales des babouins par une série de questions sociales plutôt que par de petits morceaux de plastique de couleurs et de formes différentes, ils devraient sans doute se poser des questions sur leur propre QI.  (p. 171)

Despret, Vinciane. Quand le loup habitera avec l’agneau, Les empêcheurs de tourner en rondQuand le loup habitera avec l’agneauAu fur et à mesure que s’envisagent les conséquences de l’implication des humains dans les affaires des non-humains, la question de la distance se transforme : elle ne se pose plus en termes d’erreur ou d’aberration, comme le faisaient les puristes ou les tenants de ‘l’objectivité de détachement’ ou en termes de solution, comme le font ceux qui apprivoisent en partant du principe qu’un singe sauvage est un singe inobservable.

Elle est devenue un problème à construire, au cas par cas, un problème qui traduit à la fois les questions de l’engagement et les questions du ‘bien faire connaissance’. Loin d’être un mot d’ordre lié à l’objectivité, la question de la distance devient la question de la ‘bonne distance’ ou pour reprendre les termes que j’avais choisis pour désigner la vertu qui caractérise les activités de transformation et leur repérage, la question est devenue celle du ‘juste milieu’ : au sens à la fois de milieu juste – comment mon action sur son milieu le transforme-t-elle? – et au sens de la vertu qui accompagne l’agir et le faire agir.

Les scientifiques s’évertuent souvent à apprendre aux animaux ce pour quoi ils sont le moins douésDans quelle mesure ce que j’active chez l’animal rencontré son intérêt ou sa capacité de résister; comment ce qui m’active peut-il constituer une proposition intéressante pour activer celui que je rencontre et comment cette activité peut-être l’autoriser à m’enrôler dans de nouvelles questions, de nouvelles habitudes? (p.154)

Les scientifiques s’évertuent souvent à apprendre aux animaux ce pour quoi ils sont le moins doués. Et s’ils évaluaient les performances mentales des babouins par une série de questions sociales plutôt que par de petits morceaux de plastique de couleurs et de formes différentes, ils devraient sans doute se poser des questions sur leur propre QI.  (p. 171)

Despret, Vinciane. Quand le loup habitera avec l’agneau, Les empêcheurs de tourner en rond

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s