Interdit aux chiens: à vos photos

Interdit aux chiens, chiens citadins, politiques municipales, règlement liberticide, politique animale en ville, Québec, carte des sentiers, parcs, espaces de loisirs, Sandraetlechien vous lance une invitation à nous faire parvenir les photos de tous les panneaux indiquant que les chiens – donc leurs humains – ne sont pas les bienvenus sur les sentiers, les pistes cyclables, les aires de loisirs et de sport, les parcs, les chemins…. au Québec.

Faites parvenir à sandraetlechien@gmail.com votre photo et indiquez le lieu et la date où vous l’avez prise, nous tenterons d’avoir un portrait de la situation au Québec : MERCI.  Ainsi à la fin de l’été, nous dresserons une carte du Québec, une autre carte qui donnera une vision descriptive et factuelle de ce qui se passe. Alors, sera-t-il possible de démontrer visuellement que les propriétaires de chien vivent avec beaucoup de restrictions sur leurs libertés de mouvement et n’ont qu’un accès très limité à la province du Québec !

Interdit aux chiens, chiens citadins, politiques municipales, règlement liberticide, politique animale en ville, Québec, carte des sentiers, parcs, espaces de loisirs, ,Cette situation est d’autant plus révoltante qu’elle pénalise tous les propriétaires: ceux qui ont un chalet, ceux pour qui un chien est un choix de vie, un rempart contre la solitude et l’exclusion
Cette situation est d’autant plus révoltante qu’elle pénalise TOUS les propriétaires: ceux qui ont le choix de laisser courir leurs chiens sur le terrain de leur chalet, ceux qui restent en ville et pour qui un chien est un choix de vie, un rempart contre la solitude et l’exclusion

La position québécoise est avant tout :

1. restrictive, car elle interdit aux propriétaires de chiens l’accès à certains espaces ;  et
2. ségrégative, car elle favorise le rejet des chiens en insistant sur le caractère nocif de leurs présences.

Nos compagnons canins sont capables de vivre, et de bien vivre, partout où nous vivons. C’est au maître, ensuite, d’assurer à son chien des conditions de vie décentes. Moins d’activité avec son chien, moins d’interaction, moins d’intérêt font également le nid de problèmes comportementaux. Il y a un lien de causalité qu’il nous reste à démontrer entre les milliers de mises à mort de chiens/an au Québec et l’impossibilité dans laquelle se trouvent les propriétaires de chien et leurs familles de fréquenter les lieux de loisirs et de détente, les espaces verts, les pistes cyclables, les sentiers de sport avec leurs chiens…. Les propriétaires ne savent tout simplement pas où aller avec leur toutou, car les parcs à chiens ne suffisent pas à remplir les besoins éthologiques du chien.

Existe-t-il des éléments qui démontreraient que le Québec mène une politique d’intégration active et positive de l’animal?

Vos photos le confirmeront ou l’infirmeront.

Merci d’avance pour votre participation!Interdit aux chiens, chiens citadins, politiques municipales, règlement liberticide, politique animale en ville, Québec, carte des sentiers, parcs, espaces de loisirs, Sandraetlechien vous lance une invitation à nous faire parvenir les photos de tous les panneaux indiquant que les chiens – donc leurs humains – ne sont pas les bienvenus sur les sentiers, les pistes cyclables, les aires de loisirs et de sport, les parcs, les chemins…. au Québec.

Faites parvenir à sandraetlechien@gmail.com votre photo et indiquez le lieu et la date où vous l’avez prise, nous tenterons d’avoir un portrait de la situation au Québec : MERCI.  Ainsi à la fin de l’été, nous dresserons une carte du Québec, une autre carte qui donnera une vision descriptive et factuelle de ce qui se passe. Alors, sera-t-il possible de démontrer visuellement que les propriétaires de chien vivent avec beaucoup de restrictions sur leurs libertés de mouvement et n’ont qu’un accès très limité à la province du Québec !

Interdit aux chiens, chiens citadins, politiques municipales, règlement liberticide, politique animale en ville, Québec, carte des sentiers, parcs, espaces de loisirs, ,Cette situation est d’autant plus révoltante qu’elle pénalise tous les propriétaires: ceux qui ont un chalet, ceux pour qui un chien est un choix de vie, un rempart contre la solitude et l’exclusion
Cette situation est d’autant plus révoltante qu’elle pénalise TOUS les propriétaires: ceux qui ont le choix de laisser courir leurs chiens sur le terrain de leur chalet, ceux qui restent en ville et pour qui un chien est un choix de vie, un rempart contre la solitude et l’exclusion

La position québécoise est avant tout :

1. restrictive, car elle interdit aux propriétaires de chiens l’accès à certains espaces ;  et
2. ségrégative, car elle favorise le rejet des chiens en insistant sur le caractère nocif de leurs présences.

Nos compagnons canins sont capables de vivre, et de bien vivre, partout où nous vivons. C’est au maître, ensuite, d’assurer à son chien des conditions de vie décentes. Moins d’activité avec son chien, moins d’interaction, moins d’intérêt font également le nid de problèmes comportementaux. Il y a un lien de causalité qu’il nous reste à démontrer entre les milliers de mises à mort de chiens/an au Québec et l’impossibilité dans laquelle se trouvent les propriétaires de chien et leurs familles de fréquenter les lieux de loisirs et de détente, les espaces verts, les pistes cyclables, les sentiers de sport avec leurs chiens…. Les propriétaires ne savent tout simplement pas où aller avec leur toutou, car les parcs à chiens ne suffisent pas à remplir les besoins éthologiques du chien.

Existe-t-il des éléments qui démontreraient que le Québec mène une politique d’intégration active et positive de l’animal?

Vos photos le confirmeront ou l’infirmeront.

Merci d’avance pour votre participation!

2 Comments

Laisser un commentaire

  1. Et bien aujourd’hui je désire partager avec vous le Parc des Appalaches. Ce dernier est un des seuls à avoir compris l’importance pour les propriétaires de chiens de pouvoir pratiquer toute sorte d’activités avec leur(s) toutou(s). On peut y faire de la randonnée, du canot, du kayak, du ponton ou encore du rabaska et le chien est admis PARTOUT!!!

    L’hiver, faites-les courir grâce au traîneau à chiens ou encore à la trottinette des neiges.

    Visitez ce site pour plus d’info sur le sujet : http://www.parcappalaches.com/fr/randonnees-pedestres/decouvrez/bienvenue-au-chiens/

    J'aime

    1. Merci beaucoup! En effet, l’automne dernier, s’est tenu un cani-raid – d’ailleurs l’expérience se reproduit cette année – l’accueil, les paysages, l’ambiance bref le Parc régional des Appalaches a tout pour lui;-)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s