Lise et l’animalerie

Lise et Papou Cela fait plusieurs mois que Lise tente de sensibiliser la mairie de Mont-Saint-Hilaire et son premier magistrat, Michel Gilbert, à la problématique des fourrières et de la surpopulation animalière. ‘J’ai approché le maire de Mont-Saint-Hilaire en août 2010 pour le sensibiliser à  la méthode de mise a mort utilisé par notre fournisseur de services animaliers et mes démarches ont mené, suite à l’annonce de fermeture du SCDD, à la création d´un comité consultatif représentatif des 13 villes de la MRC de la Vallée du Richelieu par ce dernier’, dit-elle. En cette fin d’année, Lise monte au créneau.
Cette fois-ci le cœur n’y est plus, la confiance en son maire s’effrite aussi. ‘Mes espoirs de changements étaient fondés sur mon maire qui assumait publiquement la mise sur pied d’un comité consultatif représentatif des treize municipalités de la MRC de la Vallée-du-Richelieu pour l’implantation de solutions en relation avec les attentes citoyennes et les organismes voués au bien-être animalier’.  Mais…
Mais une animalerie a prévu ouvrir ses portes à Mont Saint-Hilaire et Lise sait ce qu’il en retourne. Elle milite pour la défense des animaux depuis si longtemps, elle a été modératrice du forum sortiedechien.com et coordinatrice des bénévoles lors d´évènements canins. Pour elle, il y a deux problématiques aux animaleries:
1- l’achat impulsif: ‘ces animaux sont gardé tout au plus 2 ans et finissent malheureusement leurs jours dans des fourrières où  la majorité sera mise à mort dans une chambre à gaz ou pour les plus chanceux dans des refuges où ils auront peut être une deuxième chance ou encore, tout simplement dompés sur le bord de la route et  laissés à eux-mêmes’1 an et demi d´interventions  pour sensibiliser la municipalité à la problématique des fourrières et de la surpopulation animalière
2- les usines à chiots: Il est prouvé que 95 % des animaux vendus en animalerie proviennent d´usines à chiots ou d´éleveurs de fond de cour qui démontrent dans plusieurs cas des problèmes de santé et de comportements. Pour ses raisons, des villes comme Toronto, Gatineau &  Richmond en Colombie Britannique interdisent leur vente en animaleries.

Il est vrai qu’une Ville n’a pas le pouvoir juridique d’interdire une activité économique comme la vente d’animaux dans les commerces, reste qu’une ville a l’obligation de faire montre d’intelligence dans ses dossiers. Des options il y en a! Des possibilités d’action enTous les discours et articles déconseillent  l'achat de chiots et de chatons en animaleries, la cause du problème de la surpopulation animale au Québeccore plus! Et Lise aurait aimé que sa municipalité ne fasse pas partie du problème de la surpopulation animale, ‘Pendant que d´autres  villes  mettent en marche l’interdiction de la vente de chiots et de chatons sur leur  territoire, ici, on ouvre une animalerie’. Quand la plus grosse chaine d´animaleries au Canada  PJ´S Pets cesse la vente de chiots et de chatons dans ses succursales pour faire la promotion de chiens de refuges, ‘ici on ouvre une animalerie’. Pendant ce temps, les refuges regorgent d’animaux à adopter…Pendant ce temps, le ministre de l’agriculture, des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ) M. Pierre Corbeil, demande à la population de ne pas se procurer d’animaux de façon impulsive pour le temps des fêtes.

Lise est déçue que sa municipalité n’ait pas plutôt opté pour l’implantation de services animaliers responsables, ‘avec une animalerie, on creuse davantage les fosses communes de nos animaux de compagnie’. D’autant que le maire Michel Gilbert  met en place une ‘solution intérimaire’ à partir du 1er janvier, pour pallier au fait que la SCDD ferme ses portes (référence). Une solution définitive sera trouvée d’ici juin 2012…

Pour aller plus loin:

Où sera la nouvelle fourrière de la Vallée-du-Richelieu?Lise et Papou Cela fait plusieurs mois que Lise tente de sensibiliser la mairie de Mont-Saint-Hilaire et son premier magistrat, Michel Gilbert, à la problématique des fourrières et de la surpopulation animalière. ‘J’ai approché le maire de Mont-Saint-Hilaire en août 2010 pour le sensibiliser à  la méthode de mise a mort utilisé par notre fournisseur de services animaliers et mes démarches ont mené, suite à l’annonce de fermeture du SCDD, à la création d´un comité consultatif représentatif des 13 villes de la MRC de la Vallée du Richelieu par ce dernier’, dit-elle. En cette fin d’année, Lise monte au créneau.
Cette fois-ci le cœur n’y est plus, la confiance en son maire s’effrite aussi. ‘Mes espoirs de changements étaient fondés sur mon maire qui assumait publiquement la mise sur pied d’un comité consultatif représentatif des treize municipalités de la MRC de la Vallée-du-Richelieu pour l’implantation de solutions en relation avec les attentes citoyennes et les organismes voués au bien-être animalier’.  Mais…
Mais une animalerie a prévu ouvrir ses portes à Mont Saint-Hilaire et Lise sait ce qu’il en retourne. Elle milite pour la défense des animaux depuis si longtemps, elle a été modératrice du forum sortiedechien.com et coordinatrice des bénévoles lors d´évènements canins. Pour elle, il y a deux problématiques aux animaleries:
1- l’achat impulsif: ‘ces animaux sont gardé tout au plus 2 ans et finissent malheureusement leurs jours dans des fourrières où  la majorité sera mise à mort dans une chambre à gaz ou pour les plus chanceux dans des refuges où ils auront peut être une deuxième chance ou encore, tout simplement dompés sur le bord de la route et  laissés à eux-mêmes’1 an et demi d´interventions  pour sensibiliser la municipalité à la problématique des fourrières et de la surpopulation animalière
2- les usines à chiots: Il est prouvé que 95 % des animaux vendus en animalerie proviennent d´usines à chiots ou d´éleveurs de fond de cour qui démontrent dans plusieurs cas des problèmes de santé et de comportements. Pour ses raisons, des villes comme Toronto, Gatineau &  Richmond en Colombie Britannique interdisent leur vente en animaleries.

Il est vrai qu’une Ville n’a pas le pouvoir juridique d’interdire une activité économique comme la vente d’animaux dans les commerces, reste qu’une ville a l’obligation de faire montre d’intelligence dans ses dossiers. Des options il y en a! Des possibilités d’action enTous les discours et articles déconseillent  l'achat de chiots et de chatons en animaleries, la cause du problème de la surpopulation animale au Québeccore plus! Et Lise aurait aimé que sa municipalité ne fasse pas partie du problème de la surpopulation animale, ‘Pendant que d´autres  villes  mettent en marche l’interdiction de la vente de chiots et de chatons sur leur  territoire, ici, on ouvre une animalerie’. Quand la plus grosse chaine d´animaleries au Canada  PJ´S Pets cesse la vente de chiots et de chatons dans ses succursales pour faire la promotion de chiens de refuges, ‘ici on ouvre une animalerie’. Pendant ce temps, les refuges regorgent d’animaux à adopter…Pendant ce temps, le ministre de l’agriculture, des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ) M. Pierre Corbeil, demande à la population de ne pas se procurer d’animaux de façon impulsive pour le temps des fêtes.

Lise est déçue que sa municipalité n’ait pas plutôt opté pour l’implantation de services animaliers responsables, ‘avec une animalerie, on creuse davantage les fosses communes de nos animaux de compagnie’. D’autant que le maire Michel Gilbert  met en place une ‘solution intérimaire’ à partir du 1er janvier, pour pallier au fait que la SCDD ferme ses portes (référence). Une solution définitive sera trouvée d’ici juin 2012…

Pour aller plus loin:

Où sera la nouvelle fourrière de la Vallée-du-Richelieu?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s