La légende du chien d’or

La légende du Chien d’Or a été édifiée sur un fait historique des plus émouvants. Quand vous irez à Québec, vous pourrez voir sur la façade de l’un des principaux monuments de la vieille cité de Champlain, rue Buade, une énorme plaque de marbre, sur laquelle est sculpté un chien rongeant un os, avec cette inscription:

Un chien qui ronge l'os, rue Buade
La figure du chien est dorée, et le tout, chien et inscription, frappent par leur aspect antique. Quel fait étrange a donc donné lieu à ce monument étrange, vieux de près de deux siècles et que l’on conserve soigneusement sur la façade de l’un de nos édifices publics?
Journal de l'Instruction PubliqueUne note publiée en mai 1860, dans le «Journal de l’Instruction Publique,» donne les quelques détails qui suivent sur cette mystérieuse affaire de meurtre, de vengeance, de vendetta, qu’avant de mourir, la victime avait pardonné au meurtrier… C’est la période des grandes guerres entre la France et l’Angleterre et des luttes gigantesques dans lesquelles se sont illustrés les héros canadiens. …
«Le Chien d’Or» est une légende historique de l’ancien régime, traduite par Pamphile Le May en 1884, et issue du parler anglais de William Kirby. La préface dit : Ce roman est un superbe hommage rendu aux ancêtres des Canadiens-Français, et d’autant plus précieux qu’il vient d’un homme appartenant par le sang et les croyances à une nation qui fut l’ennemie séculaire de notre race. Et les premières lignes de ce livre :
–«Voir Naples et mourir!»
C’était là, comte, un fier dicton que nous entendions souvent quand, nos voiles latines déployées, nous croisions dans les parages de la célèbre baie toute étincelante des feux du Vésuve. Nous étions alors convaincus de la justesse de cette orgueilleuse parole, comte, mais aujourd’hui je dis, moi: «Voir Québec et vivre à jamais!»
Le Chien d’Or a-t-il contribué à nous rendre par le récit et la description, la vie d’autrefois?… L’enseignement tient-il encore de nos jours: la vengeance mène à la tragédie?

Pour aller plus loin:

Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française
Livre électronique ‘Le chien d’or’La légende du Chien d’Or a été édifiée sur un fait historique des plus émouvants. Quand vous irez à Québec, vous pourrez voir sur la façade de l’un des principaux monuments de la vieille cité de Champlain, rue Buade, une énorme plaque de marbre, sur laquelle est sculpté un chien rongeant un os, avec cette inscription:

Un chien qui ronge l'os, rue Buade
La figure du chien est dorée, et le tout, chien et inscription, frappent par leur aspect antique. Quel fait étrange a donc donné lieu à ce monument étrange, vieux de près de deux siècles et que l’on conserve soigneusement sur la façade de l’un de nos édifices publics?
Journal de l'Instruction PubliqueUne note publiée en mai 1860, dans le «Journal de l’Instruction Publique,» donne les quelques détails qui suivent sur cette mystérieuse affaire de meurtre, de vengeance, de vendetta, qu’avant de mourir, la victime avait pardonné au meurtrier… C’est la période des grandes guerres entre la France et l’Angleterre et des luttes gigantesques dans lesquelles se sont illustrés les héros canadiens. …
«Le Chien d’Or» est une légende historique de l’ancien régime, traduite par Pamphile Le May en 1884, et issue du parler anglais de William Kirby. La préface dit : Ce roman est un superbe hommage rendu aux ancêtres des Canadiens-Français, et d’autant plus précieux qu’il vient d’un homme appartenant par le sang et les croyances à une nation qui fut l’ennemie séculaire de notre race. Et les premières lignes de ce livre :
–«Voir Naples et mourir!»
C’était là, comte, un fier dicton que nous entendions souvent quand, nos voiles latines déployées, nous croisions dans les parages de la célèbre baie toute étincelante des feux du Vésuve. Nous étions alors convaincus de la justesse de cette orgueilleuse parole, comte, mais aujourd’hui je dis, moi: «Voir Québec et vivre à jamais!»
Le Chien d’Or a-t-il contribué à nous rendre par le récit et la description, la vie d’autrefois?… L’enseignement tient-il encore de nos jours: la vengeance mène à la tragédie?

Pour aller plus loin:

Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française
Livre électronique ‘Le chien d’or’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s