La position de nos partis politiques sur la cause animale au Canada

Demandez donc à vos candidats qu’elles sont leurs positions!

En cette période de campagne électorale, voici en résumé la position des différents partis politiques pour améliorer les lois de protection des animaux au Canada.
Sandraetlechien.com salue le travail du site de la Société mondiale pour la protection des animaux Votez pour les animaux instigateur de cette réflexion et vous incite à aller voir les réponses complètes des différents partis, dont sandraetlechien.com se permet de présenter ici quelques extraits…

Le Bloc Québécois
Le Bloc Québécois est favorable à une véritable refonte des dispositions portant sur la cruauté envers les animaux. À l’heure actuelle, les peines maximales prévues au Code criminel sont trop faibles pour la gravité des actes commis.

Surtout, le Bloc Québécois estime qu’il faut introduire une définition de ce qu’est un animal. Pour le moment, la section sur la cruauté envers les animaux relève de la section des biens, ce qui ne nous apparaît pas refléter la réalité d’aujourd’hui.

Le Bloc Québécois appui le principe d’une Déclaration universelle pour le bien-être animal.

Et une question sans réponse : Quelles sont les autres choses que votre parti aimerait améliorer au niveau de la protection des animaux au Canada?

greenmedLe parti vert
Le Parti Vert soutient le renforcement des clauses concernant la cruauté envers les animaux dans le Code criminel, surtout qu’elles remontent à 1892.  Au Québec, où il n’y a pas de loi provinciale sur la protection des animaux, ces vieilles lois sont les seules que peuvent utiliser les citoyens pour protéger les animaux.

Le Parti Vert du Canada va modifier le Code criminel du Canada en ce qui concerne la protection des animaux, il va déplacer les crimes contre les animaux de la section sur la propriété, et va reconnaître que les animaux sont des êtres sensibles.

Le Parti Vert va continuer de soutenir la déclaration universelle car elle correspond aux valeurs de notre parti, soit la non-violence, des choix écologiques réfléchis et la durabilité.

Nous aimerions vivre dans un monde où les animaux sont traités comme des égaux, respectés et appréciés pour les avantages qu’ils nous procurent. Pour arriver à changer notre vision des choses, nous devons arrêter de considérer les animaux comme des outils, des biens et des profits, mais plutôt comme des créatures qui souffrent et ressentent la douleur comme nous.

Parti libéral
Le Parti libéral du Canada soutient le renforcement des dispositions du Code criminel en matière de cruauté envers les animaux. Toutes les options liées à la cruauté envers les animaux doivent être étudiées en tenant compte des positions des parties intéressées.

Le Parti libéral demeure ouvert à poursuivre l’étude sur cette question en consultation avec les intervenants intéressés.

Déclaration universelle sur la protection des animaux (UDAW) : Le Parti libéral croit qu’en principe c’est la chose responsable à faire.

Le Parti libéral du Canada travaillera en collaboration avec les intervenants intéressés pour identifier les questions sur le bien-être des animaux qui doivent être traitées.

Le Parti libéral du Canada travaillera en collaboration avec les intervenants intéressés pour cerner de quelles autres façons nous pouvons améliorer la protection des animaux au Canada.

NPD
Le NDP est prêt à appuyer les modifications au Code criminel pour :
• enlever les animaux des lois sur les biens et assurer la protection nécessaire aux animaux sauvages et aux animaux errants,
• interdire d’entraîner des animaux pour se battre ou de profiter des combats d’animaux,
• éliminer les échappatoires qui permettent à 99 % des gens accusés de cruauté envers les animaux de ne pas être reconnus coupables.

Nous sommes d’accord que le projet de loi S 203, loi modifiant le Code criminel (cruauté envers les animaux), ne sera pas efficace et nous nous joignons à la Fédération des sociétés canadiennes d’assistance aux animaux (CFHS), au Fonds international pour la protection des animaux (IFAW) et à la Société mondiale pour la protection des animaux (WSPA) pour rejeter ce projet de loi.

Le Nouveau Parti démocratique soutient la Déclaration universelle pour la protection des animaux et va travailler avec les provinces, territoires, ministères et organismes gouvernementaux, ainsi qu’avec les intervenants, afin de rajeunir les lois et politiques canadiennes concernant la cruauté envers les animaux et la protection des animaux pour refléter les principes de la déclaration.

Parti conservateur
Dans la plateforme 2011, il n’y a aucune référence aux animaux.

Demandez donc à vos candidats qu’elles sont leurs positions!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s